L'été de la sorcière, Roman

Kaho Nashiki

Philippe Picquier

  • par (Libraire)
    22 mars 2022

    Une lente et délicieuse promenade au creux de la campagne japonaise, aux côtés de cette mamie un peu sorcière, qui nous apprend à écouter la nature. À écouter notre nature.
    Les amateurs et amatrices des studios Ghibli apprécieront !


  • par (Libraire)
    16 octobre 2021

    L'été de la sorcière

    Joli roman, mignon, qui fait du bien. Avec Mai, on panse nos angoisses dans la lavande, la sauge, le thé au lait et les sagesses de sa grand-mère.
    Une parenthèse bienfaisante


  • par (Libraire)
    13 octobre 2021

    L'été de la sorcière

    Cet été, c’est celui que Mai, 12 ans, mal à l’aise à l’école, mal à l’aise avec les autres, passe chez sa grand-mère. Veuve, anglaise, celle-ci vit dans sa maison à la campagne et confie bien vite un secret à sa petite-fille : les femmes de la famille sont des sorcières. Mais pour exercer pleinement ses pouvoirs, la petite fille va devoir apprendre à maîtriser ses émotions. Ce qu’elle s’applique à apprendre entre petits-déjeuners (très) matinaux, parties de confitures ou entretien du potager.

    Un roman limpide, une tranche de vie faite de ces « petits riens » qui tendent à l’universel et qui vont permettre à une petite fille de s’accepter.


  • par (Libraire)
    6 septembre 2021

    Venez vivre un fabuleux été en suivant Mai chez sa grand-mère ! La maison de celle-ci est au cœur d'une forêt magnifique et mystérieuse et Mai va y passer l'été pour tenter d'apaiser sa phobie scolaire. Au contact de cette grand-mère un peu sorcière, elle va se découvrir, s'épanouir et se révéler dans cette nature si enchanteresse. Un roman inspiré des souvenirs de l'auteure et qui apporte un grand bol d'air frais !

    Libraire, Charlemagne FRÉJUS


  • par (Libraire)
    10 juillet 2021

    On le referme avec un sentiment de bienveillance et de douceur, et même un peu de nostalgie. Ce roman nous transporte hors du temps, comme une douce parenthèse passée dans une campagne japonaise, durant un été fleuri. La Sorcière de l'Ouest a tout un été pour apprendre à sa petite-fille, Mai, angoissée et qui ne souhaite plus retourner à l'école, à écouter sa voix intérieure et à prendre confiance en elle. Elle lui enseignera les plantes qui guérissent et les gestes qui canalisent les émotions, pour ne plus entendre que les voix qui lui veulent du bien.

    Justine R.


  • 21 mai 2021

    Un roman qui fait du bien, comme un souvenir délicat et précieux qu'on aime se rappeler...
    - Marine -


  • par (Libraire)
    6 mai 2021

    L'été de la sorcière est un roman-refuge !

    Ce n'est pas un roman où l'on se berce d'illusion, la réalité y est présente et parfois rude mais jamais insurmontable.
    Mai est une jeune fille de 13 ans, emplie d'angoisses, sa phobie scolaire et la peur de décevoir son entourage la paralysent.
    Elle est alors envoyée chez sa grand-mère afin de se reposer et se ressourcer. Sa grand-mère désignée affectueusement par Mai comme la "sorcière de l'Ouest" est une femme solide et à l'écoute. Cette femme, qui a quitté l'Angleterre pour vivre au Japon va lui transmettre son savoir de "sorcière" ou simplement comment vivre en harmonie avec soi-même, les autres et la nature.
    Nous verrons Mai sortir de sa coquille, s'accepter et reprendre goût aux petites choses de la vie.
    Dans ce récit, l'ombre côtoie la lumière pour nous donner à voir la vie, mais aussi la mort.

    Un récit réalisé avec une grande pudeur, beaucoup de sensibilité et une touche de poésie.


  • par (Libraire)
    2 avril 2021

    L'ÉTÉ DE LA SORCIÈRE

    Mai ne veut plus aller au collège, rien que penser y retourner l'angoisse. Sa mère lui propose de passer quelque temps chez sa grand-mère, la Sorcière de l'Ouest.
    Là, Mai, petit à petit, prend un nouveau rythme, celui de la vie au grand air. Elle trouve le sien propre. Elle s'ouvre sur ce qui l'angoisse. La sagesse, l'expérience de sa grand-mère lui sont d'une grande aide par l'écoute simplement.
    Mai s'initie au savoir des plantes, s'émerveille, s'horrifie aussi de tous les possibles que porte la nature, ce monde que l'on sait à peine.
    Dans ce très joli roman, les thèmes de la mort et l'après, de la connaissance de soi, d'une vie juste sont posés le plus simplement, abordés poétiquement. Tout ce qui n'est pas dit compte autant que ce qui l'est.
    Ce livre est un chuchotement merveilleux.


  • par (Libraire)
    26 mars 2021

    Un petit moment de bonheur

    Une histoire magnifique sur la transmission d’une grand-mère à sa petite fille.
    Pudeur, sagesse, sensibilité, amour… font de ce roman une merveille d’instants partagés.
    Une lecture pour transmettre la part de sorcière qui est en nous à tous ceux qui nous entourent.
    Cueillez ce petit moment de bonheur !

    Isabelle


  • par (Libraire)
    19 mars 2021

    Doux et calme comme le printemps !

    "L'été de la sorcière" est un très joli moment de délicatesse entre une grand-mère et sa petite-fille.
    Une écriture sensible et poétique sur les "petits riens" du quotidien, le bonheur de l'attachement et la pudeur des sentiments.
    Frais, doux comme une fleur des champs qui vous remettra un peu de baume au cœur !

    Pauline


  • par (Libraire)
    11 mars 2021

    Un peu de douceur dans ce monde de brutes

    Mai a 13 ans, ne se sent pas bien au collège et ne veut plus y retourner. Pour lui offrir un peu de répit, ainsi qu'à elle-même, sa mère l'envoie chez sa grand-mère, à la montagne. La vieille dame d'origine anglaise vit au milieu de ses plantes et de ses poules, passe la plupart de son temps au grand air, et apprend rapidement à Mai quelques secrets de sorcière... A son contact, la jeune fille va goûter au plaisir de prendre soin des petites choses, de s'administrer soi-même une discipline que l'on choisit et s'ouvrira avec moins de peur aux questions qui aident à grandir. Un délicieux roman printanier, très tendre, qui explore joliment les relations entre les plus jeunes et les aînés.