• par (Libraire)
    23 août 2021

    Un coup de coeur énorme !!

    Une atmosphère sombre, prenante, parfois drôle ! Vous ne résisterez pas au charme de Geralt de Riv : attachant, sensible et parfois effrayant. Il effraie autant qu'il fascine. Saga évoquant également des sujets importants comme le racisme, l'écologie et le féminisme, avec des portraits de femmes puissantes ! A consommer sans modération !


  • Prenant !

    Ce premier tome est en fait un recueil de nouvelles. On y découvre Geralt de Riv, personnage principal qu’on apprend à connaître au fur et à mesure. Geralt n’est plus humain, c’est un mutant. Un Sorceleur, pour être plus précis. Il gagne – difficilement – sa vie en chassant les créatures surnaturelles qui ne manquent pas de terroriser la population locale. Vampire, diablotin, goule… aucune de ces abominations n’a de secret pour le célèbre Loup Blanc.

    Au cours de ces six nouvelles, on fait donc la connaissance de Geralt. Lucide, fataliste et parfois désabusé, on s’attache à lui dès les premières pages. Il n’est plus humain… et pourtant, il fait preuve de bien plus d’humanité que certains. Courageux et juste, il essaye de survivre dans un monde où il est à la fois prisé et honni. Cette dualité est lourde à porter. En effet, sa mutation lui permet de tenir tête à des monstres sanguinaires, ce qui soulage plus d’une personne… et en même temps elle le marginalise, le marque du sceau de l’infamie. Mais il s’y est résigné…

    Chemin faisant, il rencontre des personnages hauts en couleurs qu’on a hâte de retrouver par la suite. Jaskier, le barde dépravé qui n’en est pas moins un fidèle compagnon, Nenneke, une prêtresse au fort caractère et la main sur le cœur ou encore Yennefer, une magicienne aux charmes redoutables.

    Si on lit entre les lignes, on s’aperçoit qu’Andrzej Sapkowski nous offre par moments des réécritures de contes traditionnels. Des réécritures plus sombres et moins joyeuses, où tout ne finit pas toujours bien. Ainsi que ce soit en premier plan ou simplement en clin d’œil on pourra reconnaître Blanche-Neige, Cendrillon, la Belle et la Bête, Baba Yaga ou encore le nain Tracassin.

    En conclusion, ce premier tome pose les bases d’un univers riche et plein de potentiel et nous présente des personnages aussi attachants que touchants. J’ai hâte de me plonger dans la suite.