• 2 novembre 2016

    policier

    Si j’ai aimé la première enquête de Mako, je dois avouer que celle-ci m’a moins passionnée.

    Disons-le tout de suite : il manque le personnage qui faisait tout le sel du précédent récit, alias papa et ses sorties drôles et toujours inattendues.

    Le personnage d’Angy m’a paru peu fouillée : une ado qui s’attache à un flic aussi rapidement, trop facile. Marie, en revanche, a une vraie épaisseur.

    La fin en happy-end m’a fait me demander si l’auteur ne voulait pas se débarrasser de son personnage….

    L’image que je retiendrai :

    Celle du chat et du chien de Mako qui s’attachent très rapidement à Angy. Un peu too much dans le côté Bisounours.

    alexmotamots.fr