EAN13
9782374350165
ISBN
978-2-37435-016-5
Éditeur
Saint-Simon
Date de publication
Nombre de pages
248
Dimensions
20 x 13,1 x 2 cm
Poids
287 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

100 ans - Du bonheur d'être centenaire

De ,

Traduit par

Saint-Simon

Offres

Vivre 100 ans est-il un cadeau ou une malédiction ? Telle est la question qui a poussé Lynda Gratton et Andrew Scott à explorer le monde de la longévité, ses effets sur nous et la société. En effet, depuis 1840 l'espérance de vie augmente d'à peu près 3 mois par an et cela ne cessera d'augmenter dans les années à venir. Nous sommes au milieu d'une transition à laquelle peu d'entre nous sont préparés. En s'y prenant bien, ce peut être une véritable bénédiction.
L'accroissement de la longévité dans les années à venir modifiera nos modes de vie et de travail, comme la mondialisation et la technologie l'ont déjà fait. Qui que vous soyez, l'endroit où vous vivez, votre âge, vous devez réfléchir dès aujourd'hui aux décisions à prendre pour tirer le meilleur parti de cet allongement de la vie. Nos existences seront plus longues que par le passé, plus longues que les modèles dont nous nous inspirons pour décider de notre vie, plus longues, enfin, que ne le prévoient nos habitudes et nos institutions. Considérable, le changement est déjà en cours. Il faut vous y préparer et vous adapter en conséquence. D'où cet ouvrage. Pour vous aider au mieux dans cette réadaptation, nos auteurs, souhaitant un ouvrage à la fois pratique et compréhensible pour le plus grand nombre, ont inventés trois personnages : Jack, 70 ans, Jimmy, la quarantaine, et Jane, 18 ans. Chacun a une espérance de vie différente, se trouvant dans une situation et à une étape de vie différentes, ce qui vous permettra de vous identifiez facilement à l'un d'eux. A travers eux de nombreux thèmes majeurs comme le patrimoine, qu'il soit matériel ou immatériel, financier et/ou non-financier, sont abordés, explicités et détaillés. Ils nous expliquent, toujours au travers de leurs personnages, que pour vivre bien, il nous faudrait investir dans des actifs financiers comme la retraite ou l'immobilier, mais aussi dans des biens immatériels comme les connaissances et les relations sociales. Mais comment s'y prendre pour faire de ces années gagnées une bénédiction ? Gratton et Scott avancent l'idée d'une vie à plusieurs étages, avec des changements de direction et d'attention répétés. Les actifs matériels et incorporels devront être entretenus, renouvelés ou remplacés. Les compétences devront être mises à jour, enrichies ou supprimées, de même que les réseaux d'amis et de connaissances. Les gains seront entrecoupés d'apprentissage ou d'auto-réflexion. Comme le préviennent les auteurs, les loisirs devront devenir une " re-création ". Lynda Gratton et Andrew Scott s'appuient sur une étude réalisée en 2009 qui montre que si l'augmentation de l'espérance de vie se maintient, plus de la moitié des bébés nés depuis 2000 dans des pays plus riches pourraient atteindre leur 100e anniversaire.
S'identifier pour envoyer des commentaires.