Renaissances, Au singulier ou au pluriel ?
EAN13
9782200629199
ISBN
978-2-200-62919-9
Éditeur
Armand Colin
Date de publication
Collection
Mnémosya
Nombre de pages
405
Dimensions
24 x 17 x 2 cm
Poids
716 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Fiches UNIMARC
S'identifier

Renaissances

Au singulier ou au pluriel ?

De

Traduit par

Armand Colin

Mnémosya

Offres

Un sociologue/anthropologue de renommée mondiale s’attaque dans ce livre à l’une des questions clés de l’historiographie occidentale : la Renaissance mérite-t-elle de conserver son statut unique de fondement de la modernité européenne économique, artistique et scientifique ?
Jack Goody observe le modèle européen à la loupe pour le comparer aux renaissances qui ont eu cours dans d’autres espaces culturels, notamment dans le monde islamique et en Chine. Tous ces pays ont en fait connu des moments analogues de remise en cause des dogmes et des arts suivis d’une ouverture culturelle et économique. En mettant l’accent sur la dette de l’Europe envers ses influences extérieures, Renaissances s’inscrit donc dans la droite ligne des études d’histoire critiques de l’eurocentrisme que Goody a développées dans ses derniers livres pour finalement arriver à mettre en doute que le capitalisme, le libéralisme ou l’individualisme puissent être encore considérés comme des inventions européennes.
Puissant, mené de main de maître, cet ouvrage d’envergure constitue un modèle inégalé d’histoire globale. Il s’adresse à tous les passionnés de l’histoire de la civilisation occidentale, aux anthropologues, aux sociologues, ainsi qu’à tous ceux qui s’intéressent à la construction de la modernité.

Esprit :  «  le livre de Jack Goody est un essai historique d’une grande richesse  »

Le Monde des Livres :  «  la thèse est étayée par un riche corpus de sources, qui transforme la lecture de cet ouvrage savant en vrai plaisir de découverte  »

Non-fiction.fr  :  «  l’ouvrage de Goody est une boussole à mettre entre toutes mains
S'identifier pour envoyer des commentaires.