EAN13
9782271135230
ISBN
978-2-271-13523-0
Éditeur
"CNRS Éditions"
Date de publication
Collection
GALLIA (77-1)
Nombre de pages
528
Dimensions
29 x 23 x 3 cm
Poids
2160 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Les ports romains dans les Trois Gaules. Entre Atlantique et eaux intérieures.

De

"CNRS Éditions"

Gallia

Offres

Ce dossier dresse un bilan des ports romains fouillés à ce jour dans les Trois Gaules (Lyonnaise, Aquitaine et Belgique) et plus particulièrement dans l'Arc Atlantique et les eaux intérieures. Prenant appui sur les communications présentées dans le cadre d'un colloque organisé à Nantes en 2018, il rend compte de près d'un siècle de recherches et de découvertes reflétant l'émergence de l'archéologie portuaire dans cet espace non méditerranéen, tout en offrant une image inédite de ports antiques établis en fond d'estuaire ou sur les rives de fleuves et de rivières. La préparation de ce volume a été l'occasion de mettre plus particulièrement à l'honneur les configurations, les infrastructures, les systèmes architecturaux et les choix techniques retenus pour équiper une partie du triptyque portuaire usuel, à savoir l'espace lié aux activités de (dé)chargement, en pied de berge, et à l'espace navigable.Le programme de fouilles mené entre 2005 et 2016 sur le port fluvio-maritime du quartier de Saint-Lupien à Rezé (Loire-Atlantique), en bordure d'un bras disparu de la Loire, est à l'origine du colloque de Nantes et donc de ce dossier. Il a révélé des quais remarquablement conservés et construits en caissons à pans de bois et blocages de pierres. Il a également permis de rassembler de multiples données au sein des alluvions accumulées à leur pied (faune, insectes, textiles...).C'est cet ensemble qui a en particulier servi de point de comparaison à la présentation de plusieurs autres sites portuaires mis en évidence dans les bassins de la Seine (Aizier [Eure], Incarville [Eure], Rouen [Seine-Maritime], Blainville-sur-Orne [Calvados], Reims [Marne], Pont-Sainte-Maxence [Oise], Chelles [Seine-et-Marne], Les Mureaux [Yvelines]), de la Loire (Tours [Indre-et-Loire], Orléans [Cher], Bourges [Cher]) ou encore de la Garonne (Barzan [Charente-Maritime], Saintes [Charente-Maritime], Naintré [Vienne], Bordeaux [Gironde]).Afin d'en enrichir le propos et d'en prolonger la discussion, ce dossier s'achève par une ouverture chronologique (Vix [Côte-d'Or]), doublée d'une ouverture géographique, de l'autre côté de la ligne de partage des eaux, côté Rhin, Rhône et Méditerranée, avec une présentation de ports bâtis en contexte portuaire lacustre, fluvio-lacustre ou lagunaire (Besançon [Doubs], la Suisse, Irun [Pays basque, Espagne] et Narbonne [Aude]).
S'identifier pour envoyer des commentaires.