Descartes, l'ombre d'un doute - Portrait du philosophe en malin génie, Portrait du philosophe en malin génie
EAN13
9782200631253
ISBN
978-2-200-63125-3
Éditeur
Armand Colin
Date de publication
Collection
La lettre et l'idée
Nombre de pages
304
Dimensions
21 x 15 x 2 cm
Poids
406 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Descartes, l'ombre d'un doute - Portrait du philosophe en malin génie

Portrait du philosophe en malin génie

De

Armand Colin

La lettre et l'idée

Offres

La subjectivité moderne commence avec Descartes. La modernité n’est pourtant pas restée fidèle à la lettre de l’idéalisme cartésien. Chacun en hérite pour le modifier (Malebranche, Spinoza, etc.) ou le critiquer (Locke, Kant, etc.). C’est qu’en effet quelque chose ne fonctionne pas dans les Méditations de Descartes. Ce n’est pas le cogito. Le cogito est vrai, on n’avait d’ailleurs pas attendu Descartes pour s’en rendre compte  : saint Augustin et Avicenne l’avaient vu avant lui. Ce qui ne fonctionne pas, c’est le doute hyperbolique. Cet essai montre que tous les lecteurs attentifs de Descartes, depuis le XVIIe  siècle jusqu’à nos jours, ont vu le défaut du doute. Le problème, c’est qu’ils ont, à peu près tous, fait comme si cela n’avait pas d’importance. Compte tenu des conséquences du doute pour la constitution de l’idéalisme subjectif moderne, ce défaut de la méthode devait être mis en évidence.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Christophe Bardyn