EAN13
9782848324739
ISBN
978-2-84832-473-9
Éditeur
Presses Universitaires d'Artois
Date de publication
Collection
HISTOIRE
Nombre de pages
260
Dimensions
24 x 16 x 1 cm
Poids
438 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Rhétorique et politisation : de la fin des Lumières au printemps des peuples

Presses Universitaires d'Artois

Histoire

Offres

"La Révolution française et les secousses qu'elle a durablement engendrées dans toute l'Europe ont souligné de manière inédite l'influence du Verbe sur la politisation collective.
Selon quelles modalités le bouillonnement rhétorique de la Révolution a-t-il été assimilé, mis à distance et pour partie réinventé en Europe occidentale dans le demi-siècle qui a suivi, tant chez les partisans que chez les adversaires du mouvement initié en 1789 ? Quelle a été l'incidence de cette rhétorique fondatrice dans la sensibilité des générations suivantes et dans la politisation d'individus n'appartenant pas aux élites sociales ?
Du monde anglo-saxon aux confins méridionaux de l'Europe occidentale en passant par le territoire flamand, la rhétorique de 1789 a fait l'objet d'adaptations profondes et significatives, quand elle n'était pas franchement rejetée. En France même, loin d'une diffusion de valeurs républicaines directement issue du Verbe révolutionnaire, les analyses présentées au fil de cet ouvrage suggèrent toute la complexité des entrelacements argumentatifs dans la maturation progressive d'un modèle politique national jusqu'en 1848."
S'identifier pour envoyer des commentaires.