Derniers mots croisés diaboliques
EAN13
9782251452036
ISBN
978-2-251-45203-6
Éditeur
Belles Lettres
Date de publication
Nombre de pages
600
Dimensions
22 x 14 x 0 cm
Poids
618 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Derniers mots croisés diaboliques

Belles Lettres

Offres

Depuis l’invention des mots croisés modernes par Robert Scipion dans les années 1970, le Nouvel Observateur est devenu le rendez-vous des cruciverbistes les plus exigeants : désirant à la fois réfléchir, s’amuser, buter, pester, s’émerveiller, éclater de rire. Lorsqu’il a pris sa suite en 2003, Jacques Drillon a eu à cœur de maintenir les grilles à ce niveau de qualité. Sans doute plus fantasque, plus capricieux que Scipion, jouant sur plus de registres (argot, à-peu-près sonores, allusions, nature grammaticale des mots, homophonies), il a par surcroît haussé le niveau de contrainte technique qu’il s’imposait, passant de 10 % de cases noires à 6 ou 7 %, horizon réputé inatteignable jusqu’alors ; c’est lui qui a fixé la codification des définitions (la règle du jeu, en quelque sorte), montré qu’on pouvait considérablement élargir le champ des énigmes proposées aux joueurs, approfondi le rapport sado-masochiste qui s’établit entre l’œdipe et le sphinx (toutes choses analysées dans Théorie des mots croisés, Gallimard, 2015).Il a déjà réuni les trois premières centaines de grilles en trois volumes de cent chacun, dans l’ordre chronologique de leur parution. Le présent volume contient la totalité des 345 autres problèmes publiés dans le Nouvel Observateur, jusqu’à son départ en 2017. C’est donc par ses dernières grilles, les plus difficiles, les plus réjouissantes, les plus originales, que se clôt l’édition complète de cette œuvre à proprement parler cruciale…
S'identifier pour envoyer des commentaires.