La civilisation du charbon, En angleterre, du règne de victoria à la seconde guerre mondiale
EAN13
9782363583703
ISBN
978-2-36358-370-3
Éditeur
Vendémiaire
Date de publication
Collection
VENDEMIAIRE
Nombre de pages
550
Dimensions
20 x 14 x 3 cm
Poids
700 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La civilisation du charbon

En angleterre, du règne de victoria à la seconde guerre mondiale

De

Vendémiaire

Vendemiaire

Offres

Plus précieux que l'or et le diamant, il est un minéral auquel l'Empire britannique a dû son hégémonie : c'est le charbon.
Moteur de l'industrie et combustible domestique assurant jusqu'à 95 % des besoins énergétiques du pays en 1900, il est, à partir du règne de Victoria et jusqu'à la veille de la Seconde Guerre mondiale, indispensable au bien être du citoyen anglais. Grâce à lui, on cuisine, on se chauffe, on s'éclaire, ce qui induit des gestes particuliers, des savoir-faire singuliers, souvent pris en charge par les femmes. Objet du quotidien et source de rêverie, on compose des poèmes à sa gloire, les enfants apprennent à l'école qu'il est issu de la forêt antédiluvienne en fouie dans les « entrailles sombres de la terre » – on lui attribue même des vertus thérapeutiques.
Mais le « roi Charbon » est un maître cruel : salissant, dégageant une fumée à l'odeur âcre, il noie les villes sous la poussière et le brouillard et tue à foison par maladies respiratoires. Il façonne aussi les paysages à son image – chevalements, terrils, mines… Et sa tyrannie s'exprime au grand jour lors de terribles pénuries, qui rappellent au consommateur angoissé que les réserves de cette roche sédimentaire ne sont pas inépuisables.
L'histoire de la première civilisation dépendante d'une énergie fossile, consciente des chaînes dans lesquelles elle s'emprisonnait, incapable pourtant de s'en défaire. Un avertissement et un enseignement à tirer pour nos sociétés, au mode de vie lié à des ressources destructrices pour l'environnement, dont le charbon fait toujours partie…
Charles-François Mathis est professeur d'histoire contemporaine à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Spécialiste d'histoire environnementale et britannique, il est notamment l'auteur de In Nature We Trust. Les paysages anglais à l'ère industrielle (PUPS, 2010) et a codirigé, avec Geneviève Massard-Guilbaud, Sous le soleil. Systèmes et transitions énergétiques du Moyen Âge à nos jours (Éditions de la Sorbonne, 2019).
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Charles-François Mathis