Ecrits autobiographiques et visions de l'au-delà
EAN13
9782251452616
ISBN
978-2-251-45261-6
Éditeur
Belles Lettres
Date de publication
Collection
Auteurs latins du Moyen Âge
Nombre de pages
299
Dimensions
19 x 13,1 x 3 cm
Poids
568 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Ecrits autobiographiques et visions de l'au-delà

Belles Lettres

Auteurs latins du Moyen Âge

Offres

Valère du Bierzo († ca 695), ermite dans le nord-ouest de la péninsule ibérique à l’époque wisigothique, a laissé une œuvre relativement abondante. Mais ce sont trois petits traités autobiographiques, réédités, traduits et commentés dans ce livre, qui font de lui un écrivain tout à fait exceptionnel.Entre saint Augustin et Pierre Abélard, il est en effet l’un des rares auteurs à avoir régulièrement écrit des œuvres à la première personne du singulier. Ermite sur le modèle des Pères du désert et particulièrement sur celui de saint Antoine, Valère lutta pendant plusieurs décennies contre le démon et contre ses contemporains, qu’il ne distinguait pas toujours très bien, avant de trouver la paix dans un ermitage situé à proximité du monastère de Rufiana. Dans le monde latin, il est peut-être l’ascète solitaire que nous connaissons le mieux avant Pierre Damien, dans la deuxième moitié du XIe siècle.Il existait déjà plusieurs éditions des trois traités de Valère, dont celle du grand philologue espagnol Manuel Díaz y Díaz (2006), ainsi que des traductions en espagnol et en anglais. Le présent ouvrage a bénéficié des travaux de nos illustres devanciers, mais il propose une nouvelle édition pour chacun des textes cités ainsi que pour trois visions de l’au-delà qui avaient été directement rapportées à l’ermite du Bierzo. On y trouvera aussi la première traduction française de ce remarquable corpus. Toute l’œuvre narrative de Valère est ainsi proposée à nouveaux frais. Les textes sont précédés de copieux chapitres introductifs qui tentent de replacer notre auteur dans son temps sans négliger l’étude de la langue, souvent complexe, dans laquelle il s’exprimait. L’abondance des matériaux nous a conduits à donner en annexe un certain nombre de notes explicatives, sans pourtant que leurs auteurs puissent prétendre avoir résolu tous les problèmes qui se posaient. Extrait de l'avant-propos
S'identifier pour envoyer des commentaires.