Jules Crevaux et l'exploration de l'Amérique du Sud, (1847-1882)
EAN13
9782846545907
ISBN
978-2-84654-590-7
Éditeur
Indes savantes
Date de publication
Collection
AMERICANA
Nombre de pages
550
Dimensions
23,8 x 15,7 x 3 cm
Poids
898 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Jules Crevaux et l'exploration de l'Amérique du Sud

(1847-1882)

Indes savantes

Americana

Offres

Médecin de la Marine française, Crevaux est d’abord et surtout un explorateur, un personnage hors normes que ses récits de voyages dans les Guyanes, l’Orénoque et le bassin de l’Amazone, transformèrent vite en un héros tout droit sorti des romans de Jules Verne pour ses contemporains. Mais c’est aussi un scientifique, dont les collections ont pris place au musée du Quai-Branly ; un rêveur à la recherche de l’Indien originel ; la victime, à 35 ans, d’un assassinat mystérieux dans le Gran Chaco, sorte de Far West sud-américain entre Bolivie, Argentine et Paraguay. Sa mort a un immense retentissement dans les cercles scientifiques, politiques, mais aussi au niveau populaire. Des rues ou monuments lui sont dédiés à Paris, Nancy ou Brest et en Amérique du Sud.Explorateur fluvial, il privilégie les cours d’eau qui sont pour lui « des chemins qui marchent ». Explorateur aux pieds nus, c’est un adepte d’expéditions discrètes. Modeste, sa devise est « Tiens bon ! » et il attribue ses succès à « une bonne santé, un peu d’audace et beaucoup de chance ». Produit de la méritocratie, il a eu une première vie avant l’exploration. Formé à l’Ecole de médecine navale de Brest, il est marqué par la guerre de 1870, durant laquelle il effectue des missions secrètes, et opte pour la France en 1872. Comme Alsacien-Lorrain, il fait de l’exploration de l’Amérique du Sud « sa chose » pour, à l’heure de la Revanche, ne pas trop détourner le regard de la « ligne bleue des Vosges » par des conquêtes africaines. Crevaux se distingue par la qualité littéraire de ses récits, l’éclectisme de ses centres d’intérêt et, surtout, une approche plus humaniste que colonialiste. Son oeuvre témoigne d’une nature et de cultures encore préservées.
S'identifier pour envoyer des commentaires.