Contre Julien., 4, Contre Julien, Livres viii-ix
EAN13
9782204145480
ISBN
978-2-204-14548-0
Éditeur
Cerf
Date de publication
Collection
Sources chrétiennes (SOCH000624)
Séries
Contre Julien. (4)
Nombre de pages
708
Dimensions
19,7 x 12,6 x 4,2 cm
Poids
720 g
Langue
multilingue
Langue d'origine
grec ancien (jusqu'à 1453)
Fiches UNIMARC
S'identifier

4 - Contre Julien

Livres viii-ix

De

Cerf

Sources chrétiennes

Offres

Autres livres dans la même série

Le Contre Julien est une œuvre monumentale qui réfute pas à pas l'ouvrage de polémique antichrétienne rédigé par l'empereur Julien durant l'hiver 362-363.
Le Contre Julien de Cyrille d'Alexandrie († 444) est une réfutation monumentale de l'ouvrage de polémique antichrétienne rédigé par l'empereur Julien en 362-363. Ce traité, qu'il est d'usage d'appeler Contre les Galiléens, est conservé presque exclusivement par les citations qu'en donne Cyrille. Le livre VIII, très spécifique, ne réfute que trois fragments de Julien choisis de manière à présenter un traité dogmatique sur la Trinité et l'Incarnation. Selon Julien, Moïse et les prophètes n'ont pas annoncé Jésus, et le début de l'Évangile de Jean prouverait que les chrétiens croient en plusieurs dieux. Pour lui répondre, l'Alexandrin expose sa théologie trinitaire à partir de ses fondements scripturaires et grâce à une longue séquence de citations philosophiques – certaines ne sont transmises que par Cyrille – visant à établir que Platon, Numénius, Plotin, Porphyre et le Corpus hermétique ont eu connaissance de la Trinité. Pour le volet sur l'Incarnation, il cite le philosophe Amélius, qui aurait " su qu'un Verbe s'était fait homme ". Le livre IX poursuit l'exposé christologique avec l'exégèse de textes aussi mystérieux que célèbres : Genèse 6 sur l'union des " fils de Dieu " avec les filles des hommes, et Lévitique 16 sur le bouc émissaire. Contre Julien, pour qui le christianisme a trahi le judaïsme, il défend aussi, en citant encore Porphyre, la signification figurative de la Loi et sa valeur pour les chrétiens.
S'identifier pour envoyer des commentaires.