EAN13
9782753586284
ISBN
978-2-7535-8628-4
Éditeur
Presses universitaires de Rennes
Date de publication
Collection
Histoire
Nombre de pages
344
Dimensions
24 x 15,5 x 2,6 cm
Poids
546 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Les comptes et les choses

Discours et pratiques comptables du XIIIe au XVe siècle en Occident principautés monarchies et mondes urbains

Presses universitaires de Rennes

Histoire

Offres

Autre version disponible

À la différence des comptabilités contemporaines, quelles qu'elles soient, secs alignements de chiffres que l'on a pu aisément informatiser, les documents comptables de la fin du Moyen Âge se limitent rarement à de simples « écritures » d'opérations mathématiques : si celles-ci sont bien présentes, elles se trouvent en fait insérées dans un cadre narratif aux vastes implications techniques, juridiques et politiques. L'objet de ce livre est d'analyser ce discours en posant les premiers jalons d'une typologie des formes comptables sur la longue durée.
De nombreuses études de cas sont ici présentées, entre péninsules Ibérique et Italienne, Flandres, Royaume de France, Provence, Dauphiné et terres germaniques, qui mettent à l'épreuve le postulat énoncé en introduction par lequel on propose de considérer les profonds bouleversements de la pratique comptable observables au tournant du XIIIe et du XIVe siècle comme l'une des premières manifestations de la « rupture de l'épistémè occidentale » chère à Michel Foucault.
S'identifier pour envoyer des commentaires.