Histoire des Indes
EAN13
9782251445403
ISBN
978-2-251-44540-3
Éditeur
Les Belles Lettres
Date de publication
Collection
Romans, Essais, Poésie, Documents
Nombre de pages
700
Dimensions
24 x 16 x 4 cm
Poids
1230 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Histoire des Indes

Les Belles Lettres

Romans, Essais, Poésie, Documents

Offres

L'Histoire est un savoir nouveau en Inde. Longtemps les érudits traditionnels ont ignoré les traces du temps. De plus l'idée de l'Inde et des Indes, ancienne en Europe, était inconnue en Asie du sud, où aucun empire comparable à l'Empire romain ou à l'Empire chinois ne s'est développé. Ce sont principalement les Britanniques qui au XIXe siècle ont « fait exister » l'Inde et les Indiens. Dans ces pays, faire l'histoire de l'Inde et faire l'histoire de l'Inde ou des Indes étaient également inconcevables. Développée au XXe siècle lorsque l'idée de l'Inde est devenue une réalité plurielle, éclatée en nations et états souvent antagonistes, la fabrique de l'histoire, son invention à des fins identitaires est devenue une passion en Asie du sud. C'est dans cette fabrique que nous invite ce livre: on y lit la rencontre du désir d'histoire qui anime les Indiens avec la volonté scientifique de savoir le monde caractéristique de l'Occident. Les uns veulent savoir pour exister, les autres veulent savoir pour maîtriser. Différents regards, ceux des Indiens et ceux des Occidentaux sur l'Inde, ceux des Indiens sur les Occidentaux qui regardent l'Inde, se croisent et divergent profondément. De là découle une rencontre souvent passionnée. Toutes les périodes, tous les événements sont objets de controverse d'autant plus que les possibilités de connaître l'histoire de ces pays sans tradition historique sont faibles: la culture de l'Indus, le temps d'Ashoka, l'empereur prêcheur, la civilisation du sanskrit dont les mots et les valeurs conquièrent toute l'Asie du Sud et du Sud-est, les sultanats de Delhi et l'empire moghol qui intègrent les Indes dans le monde de l'Asie centrale, la présence européenne qui débouche sur la sujétion puis sur une modernité spécifique: tout est aujourd'hui objet de débats violents tant l'histoire est devenue stratégique dans ces pays.

C'est l'histoire de pays d'antique civilisation mais qui, émergeant tardivement dans le concert des nations et des puissances du XXIe siècle, sont à la recherche de leur identité, de leur puissance et de leur volonté d'incarner la conscience du monde: une histoire nouvelle pour de nouveaux pays qui dans l'avenir vont compter.
S'identifier pour envoyer des commentaires.