Crimes sexuels et société à la fin de l'Ancien Régime
EAN13
9782262095956
ISBN
978-2-262-09595-6
Éditeur
Perrin
Date de publication
Nombre de pages
500
Dimensions
24 x 15 x 3 cm
Poids
608 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Crimes sexuels et société à la fin de l'Ancien Régime

De

Perrin

Offres

Dans l'ombre des Lumières.
Évoquer la question du viol au XVIIIe siècle, à travers une trentaine d'affaires à caractère sexuel (viols, séductions suivies de grossesses, harcèlement, sodomie), relève d'un pari osé. Pour y parvenir et se familiariser avec le déroulement des procédures criminelles, le présent ouvrage commence par redessiner les contours d'un système judiciaire complexe. Les procès étudiés croisent et interrogent ensuite des aspects plus ou moins tabous de la vie quotidienne à la fin de l'époque moderne : sexualité, violence, condition féminine, relations sociales, lien familial, règlement des conflits ou même la notion de genre. L'attention se porte enfin sur le destin des victimes et des accusés à la sortie du tribunal, entreprise jamais réalisée dans le cadre d'une recherche consacrée au viol. Le choix d'un angle monographique, qui vise un territoire allant de Sens à Auxerre, au cœur de l'actuel département de l'Yonne, contribue à une lecture moins désincarnée des affaires sexuelles à l'échelle du royaume au cours des dernières heures de l'Ancien Régime. Les sources variées a priori arides – archives criminelles et notariales anciennes, arrêts du parlement de Paris, registres paroissiaux et état civil – portent en filigrane un thème sensible qui véhicule de nombreuses idées reçues. Cette enquête, inédite et puissante, fait parler l'Histoire et dépoussière les préjugés qui pèsent sur les violences sexuelles au siècle des Lumières.
S'identifier pour envoyer des commentaires.